OYES

Communauté de Communes de Sézanne Sud Ouest Marnais

Les marais

Un choeur de rainettes

au coeur des marais de Saint-Gond


 

 

 La commune de Oyes est située dans l'une des plus vastes tourbières neutro-alcalines de France : les marais de Saint-Gond, qui s'étendent sur 1585 hectares . Leur intérêt aux points de vue écologique, floristique, et faunistique est reconnu non seulement au niveau de la France mais aussi au niveau Européen puisqu'ils ont été l'un des sites pionniers du réseau NATURA 2000 (1100 hectares dans le périmètre)


carte du périmètre NATURA 2000 des marais de St Gond

natura2000

oyes1_marais_roseliere.jpg

Les marais de Saint-Gond abritent de nombreuses plantes protégées au niveau régional et national (grande douve, gesse des marais, oeillet superbe, saule rampant, peucedan des marais, carex ), une grande variété d'orchidées et bien d'autres plantes plus banales mais qui contribuent à l'originalité et à la beauté du marais (roseaux, joncs, rubaniers, marisques, pigaman, iris, populage, salicaires, etc.
La mosaïque des milieux qui composent le marais, des plus secs ( sècherons ) aux plus humides, contribue à cette diversité de la flore et des paysages.


De nombreuses espèces d'oiseaux et d'insectes fréquentent également, roselières, caricaies, et sécherons, sans oublier les amphibiens : tritons et grenouilles parmi lesquelles la rainette arboricole (avec la population la plus importante de la région) dont les coassements, audibles à plusieurs lieues à la ronde, participent avec le chant des rossignols à un joyeux tapage nocturne dans les marais durant les nuits de mai.

oyes1_marais_oeillet.jpg
oyes1_marais_rubanier.jpgoyes1_marais_orchidee.jpg oyes1_marais_carex.jpg
oyes1_marais_rainette.jpg oyes1_marais_agrion.jpg
oyes1_marais_libellule.jpg

oyes1_marais_bruant.jpg

 

La préservation

des marais de Saint-Gond

oyes1_marais_lepage.jpg

Les marais de Saint-Gond ne seront pas un sanctuaire hermétique, mais leur préservation prendra en compte les exigences économiques. Tel est en substance le message rassurant du ministre de l'environnement à l'adresse des agriculteurs, des tourbiers mais aussi des chasseurs et des pêcheurs qui vivent sur cette zone humide.


Corinne LEPAGE en visite dans les marais de Saint-Gond le 17 juillet 1996.

oyes1_marais_debroussaillage.jpg

En dehors de l'originalité et de la variété de ses paysages, qui contrastent avec l'uniformité de la grande plaine Champenoise, l'intérêt majeur de cette zone humide comme régulateur des flux hydriques, et comme épurateur des eaux pour les nitrates, les phosphates et les pesticides, n'est plus à démontrer.

oyes1_marais_morin.jpg

Depuis une dizaine d'années, la commune de OYES a fait le choix de protéger les parcelles des marais communaux en louant 40 hectares au conservatoire du patrimoine naturel de Champagne Ardennes (C.P.N.C.A.)association loi 1901.
En accord avec la commune, cet organisme gère les parcelles louées en luttant contre l'envahissement par les saules. Des travaux de débroussaillage visant à favoriser les plantes caractéristiques ainsi que la faune qui leur est associée sont organisés chaque année, ils sont réalisés par des jeunes et des bénévoles.

Le CPNCA participe à l'effort de préservation du marais en faisant paître des vaches appartenant à des éleveurs, mais aussi de rustiques vaches Ecossaises à longs poils, les highlands cattle.
Ces animaux broutent les jeunes pousses à la belle saison et retardent la prolifération des espèces indésirables.
Les mares creusées pour abreuver les animaux ont été rapidement colonisées par des plantes , des insectes aquatiques et des amphibiens, elles sont occasionnellement fréquentées par des oiseaux (canards ou limicoles) elles contribuent ainsi à augmenter la diversité de la flore, de la faune et des paysages.

highlands-1



Suivez le guide ...

 

Le conservatoire du patrimoine naturel de Champagne Ardenne organise chaque année depuis 1996, des visites guidées sur les parcelles qu'il loue à la commune de Oyes. Deux visites d'environ 3 heures sont programmées dès l'hiver et annoncées par voie de presse. Elles permettent au grand public (de tous âges) de découvrir la richesse de la végétation, de la faune du marais et d'admirer sa beauté. En mai les orchidées sont à l'honneur, tandis qu'en juillet c'est l'oeillet superbe qui dévoile son parfum. D'autres visites sont organisées à la demande de groupes de naturalistes ou d'amateurs. De nombreux élèves du primaire, de collèges, de lycées d'enseignement général ou agricole sont également guidés tous les ans dans les marais en compagnie de leurs enseignants et peuvent découvrir les particularités de cette zone humide encore préservée et son importance, tant au niveau biologique, que par les rôles qu'elle joue, en particulier dans le cycle de l'eau.

oyes1_marais_guide1.jpg
oyes1_marais_guide2.jpg
oyes1_marais_orchidee2.jpg oyes1_marais_saintgond.jpg

-